Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 18:53
Il m'a appellé mon pote
Moi qui ai les yeux grands ouverts de rien
A cause d'une sotte
Qui m'a pris mon âme même pas un chien
Je regarde les chats de gouttière la nuit
Quand je rentre sans faire de bruit
Et  je veux bien  une  gamelle  là-bas
Pour passer la porte qui est là

S'abattre sur la grève
Mon coeur fait grève

J'ai enlevé pour elle mon armure
Je me suis retrouvé entre quatre murs
En me laissant manipuler Ces quatre volontés
Sans plus avoir pied Plus de vie privé
Coupé l'herbe grasse Tarie le pompe d'alcool
Et par le bout du nez maintenant girouette
J'attends HOU! HOU! ma mère la chouette!
Moi le hibou hirsute avec au bout du khol

S'abattre sur le grève
Mon coeur fait grève

C'est une question d'ivresse saine
Elle propose de plonger dans la Seine
Avec des retours à l'envers comme machine
Et tourne le tambour de sa cure
Tandis que j'agonise sur le dur
A la limite de sombrer encre de chine
COMBAT il me faut de l'esprit
Une âme dans un corps je vis

S'abattre sur la grève
Mon coeur fait grève

Un harmonica autour du cou
Je lève les yeux vers vous
Apelle un ange Gaston téléphone
Caresses et bises à l'oeil je te sonne
Pour un moment rieur musique du silence
Quand la plume gratte le ticket d'la chance
En rêvant debout de sérennité de paix
Que la maladie parte voilà mon souhait

S'abattre sur le grève
Mon coeur fait grève

J'en connais qui me maudisse
Avec ma bouée je me hisse
Terre! Terre! Marin du vide
Sourire généreux et impavide
Mémoire labile Bonne chance Boogie
J'ai oublié d'être en vie
Que de mauvais souvenirs
Au compteur d'écrire

S'abattre sur la grève
Mon coeur fait grève
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
non...? sauf peut-etre les chiens!!! hi hi!
Répondre