Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 15:35
La cigale répond à la girouette
Je répète ton habit de fête
Et la voluptueuse paresse
A l'intelligence de ta belle papesse
Quand elle traine sa plume
Dans les vibrations de l'amertume
Mais le grillon coupe la communication
Un coq dans un bar est ivre d'Alcyons

Ce soir je ne viendrais pas
Un rêve guide mes pas

Une chanson douce que me chanté
Les arts des secousses d'un luthier
C'est transformé en lézard acide
En regardant les vitesses placides
Des amoureux suspendus aux escarcelles
Avec aux bouts des coeurs balancelles
Soûls aux combats des révolutions
Pour chanter l'unniversel solution

Ce soir je ne viendrais pas
Un rêve guide mes pas

A 440 harmonie de mon ciel
Des cordes aux flèches des soleils
Et les rayons de pur sommeil
En attendant que la nuit réveil
Alors je dors tu dors nous dormons
Je t'adores tu m'adores nous nous adorons
Aux ors et aux argents dans l'hamac
Sous la constellation de Télémaque

Ce soir je ne viendrais pas
Un rêve guide mes pas

Le lanternier de 6h49 est sur le quai
Un enfant marche sur son fil il est gai
Et les rails de ta tannière à l'horizon
Se croisent en d'étranges chansons
Vais-je te dire combien je t'aime
A Stonehedge en mangeant nos idems
Good luck for a six je rentre
Mes interrogations aux cris des antres

Ce soir je ne viendrais pas
Un rêve guide mes pas
Partager cet article
Repost0

commentaires