Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 17:10
Sur un étrange quai de gare
Mes yeux sont devenus hagards
Puis comme un vieille Edgar
Travaillant du cigare
J'ai écrit une chanson très tard
Sur toi et la caisse guitare
Au grand air ma mie
Nous faisons ami-ami

Et ta guimbarde qui roule p'tite route
Sur les sentiers rabattus du doute

Nous rêvons d'avions D'aéroport et puis
De navire trasssant son sillage
En rêvant en s'évadant on s'enfuit
Aux charmes d'un petit village
Il faudrait remonter le plafons
Dans mon arbre je tourne en rond
Alors avec tes harmonies bleues azur
Je chante une chanson aux fémurs

Et ta guimbarde qui roule p'tite route
Sur les sentiers rabattus du doute

Pourquoi pas une nouvelle balise dans le frimas
Pourquoi pas marcher aux rencontres de nos pas
Pourquoi pa gratouiller avec un harmonica
Pourquoi pas sur la corde sensible donner le la
Pourquoi pa photographier un vivant poème
Avec le petit oiseau qui sort en disant je t'aime
Pourquoi pas s'amiser de nos fantaisies
Avec un exutoire en pensant à la vie

Et ta guimbarde roule p'tite route
Sur les sentiers rabattus du doute
Partager cet article
Repost0

commentaires