Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 02:47

Ce matin j'avais quelque chose qui me poussais

la flèche de mon encre se diluer

au ciel de tes longues chevauchées

J'ai attendu la venu d'un oiseau

puis la porte c'est ouverte sur le jour haut

de ton corps tout chaud!

 

XXX

 

Elle saigne à la lanterne

cette glace pilée au fond du verre

fondant sous la langue

de l'ange qui veut croire aux hommes

La constellation nouvelle bat

comme un coeur troué de mille éclats

 

XXX

 

Un conte des jours au compteur de la nuit

ma lanterne diffuse de douces mélodies

& sa lumière gratte les murs de mes cordes vocales

Le mur du son sur la feuille

La feuille de l'orchestre tombant des planches

de l'arbre aux oiseaux

 

L'enfant lyre respire

L'oiseau bleu gratte son allumette

Le pirate amoureux écoute son coeur

la bouteille pleine d'amour

La lune de tous les jours

 

& je suis de mèche.

 

XXX

 

Un feu qui clignote sur la colline

avec autour vos tours de magies

& une belle étoile en fond de toile

Je respire je m'étire

vivant poème

je suis le vers qui te prolonge

(...)

Je tatou les sirènes du large

un coeur dans la marge

 

Tes mains sur le parchemin

J'habite le chemin

J'avance...

Partager cet article
Repost0

commentaires