Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 16:41

Ivresse de la route

Mettre aux fraîcheurs des vents nouveaux

Nous sommes loins des vents d'hier

Tu sillonnes amer d'autres horizons

à penser que tu ne peux vivre sans déclinaisons

 

Je contemple les ruminants

les phacochères

Amour de traine

Mais je ne vois que mes pieds

Au raz des paquerettes dans le parc funambule

sur la corde des peines

 

Ecris si tu veux

Laisse une trace dans les décors que tu hantes.

Partager cet article
Repost0

commentaires