Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 01:08

Enfin se poser & écrire

Rend moi libre je vibre

Viens me rendre visite avec du cidre

Pour le meilleur & le rire

Je suis marié à des petits carreaux

Car trop souvent sur le carreau

Car trop souvent dans les pommes

En apesanteur monsieur Newton

 

Je pourrais aussi faire le poirier

Avec une gimbarde sur le dentier

Mes harmonies sont dans un vers trouvé

En cherchant de l'oeil une beauté

 

C'est une boxeuse sur le marché

Elle court toujours après la monnaie

& moi dans la marge j'écris doucement

Des baumes que je remets aux vents

 

Les camps sont des barbelés

A personne je vais rêver

Peut-être sous un cerisier

Hamac tendu pour rouler

Vers mes fuites & la clarté

D'un ciel aux nuages libérés

Des carcans de la société

Je regarde en soupirs amusés

 

Du jardin sous les abricotiers

La fontaine est fraîche ma suppliciée

Pour toi j'aurais voulu garder

La nature de nos baisers

Comme un lever après le songe

Quand les astres plongent

Dans l'ivresse de bonne heure

La profondeur des p'tits bonheurs

 

Partager cet article
Repost0

commentaires