Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 15:34

       Petit à petit la prière devient immense, un retour à la simplicité de la flamme qui fait que je ne tremble pas... Il ne faut pas lâcher ce qui nous enveloppe de tendresses & je garde ton lest pour prendre de l'altitude... mes questions brûlent de savoir si je peux toucher ton ciel, atteindre aux chants le vent de tes délices... Le solarise des instants donnés au feu des connivences & la photographie de l'être cher me rappelle que mes offrandes ne sont que pour la paix dans un autre monde... Veille sur moi, veille sur toi, fais attention dans ta nuit thermidor aux sourires des satues... Tout peut changer mais sache atteindre la main... cette main de confiance comme un phare dans la nuit... Toi qui cherche un exil serein où la langue déliée donnera du sens... Passer les caps de tes océans... peindre nos humeurs pour partager la mer de nos émotions... la patience terrible quand elle vous remue le ventre... Qui parle? Les astres morts attirent t'ils nos vices? Je t'ai reconnu pris dans la machine, reconnaissons nos mécanismes... Je suis le page de tes romances... ma solitude t'ouvre les bras, je serre tout contre moi ce qui nous rendra meilleur... Libre!

Partager cet article
Repost0

commentaires