Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:47

Que se trouve t'il au bout?

Un autre tunnel

une verte prairie

une fleur d'aluminium

un arbre qui marche

des rails dans la pénombre

de nouveaux rayons

(...)

Nous sommes des écorchés vifs

& écrivons avec notre sang

ce sens unique

ce sens interdit.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:43

Je marche à d'étranges lois

des reines

des ladys

 

De l'une je suis le velours

De l'autre je suis la tête aux bras

 

Je suis le pirate amoureux

le gentil minou

 

Je marche à d'étranges lois

en suspension

sur un fil

_________________________________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:40

Dormir à tes côtés

Regarder ton sourire

Fleurer la chaleur de ton corps

Te voir marcher

Ecouter tes anecdoctes & tes récits

 

& boire une bouteille avec toi!

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:35

Rendre fluide la page...

 

Routes & déroutes de portraits

mes plusieurs & moi sur le réacteur

pour mettre de l'essence aux vues de l'esprit...

 

Mon animal domestique est une mouche...

elle reste sur mon abat-jour

(...)

de cet amour pirate...

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:29

Néant

 

A l'assaut du vide sur la page

je n'ai rien retenu

Alors il faut nager de mots

cette brasse coulée de phrases

Entre deux respirations je songe

à une terre ferme sans hallucination

 

Qu'importe que ce soit une île!

Tant de jour seul à lire les poètes

 

Le larron est mélomane aux vers.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:15

L'absence me traverse

rien à mettre au bout

pas de chute

pas d'oiseau

sinon le vertige du signe

qui me dit "arrête"

qui me dit "non!"

 

Mon sang circule obsédé de battre

Coeur d'un ailleurs

 

Avec la chouette la nuit

L'abeille le jour

& le livre que tu as écris sur le néant

Infini de combinaison

La comète a les cheveux de feux

tandis qu'au cinéma en plein air

passent les étoiles filantes

chaudes comme un voeux de la paume

allant des yeux aux tristesses de l'eau

 

Cette mer grise comme la bouche après la taverne

Le film super 8 de la tête sur le tonneau

quand passent les verres empilés aux mètres

& qu'une sirène coud des constellations

avec une arrivée de griffes.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 16:02

J'attends qu'elle me rende mon corps

sa tête sur mon épaule

 

J'attends la nuit pour allumer une bougie

le déclic de l'obturateur d'un désir

 

J'attends sur le quai de la gare

le cri de la chouette

le jardin aux buddlëias

 

J'attends une main comme une chanson

les rayons de nos ailleurs

solitaire une marche libre

 

J'attends un baiser chaud

le croisement d'une amie

La rythmique pour jouer une mélodie

& que la bête reprenne du poil

 

J'attends que tu ne répondes pas à côté

que le fil du rêve se coud

tapis volant

 

J'attends de respirer le grand air

de songer aux harmonies de la nature

le miel du zénith

la douche tropicale en hiver

 

J'attends la douce métamorphose du printemps

les orages d'été

les couleurs de l'automne

 

J'attends chaque saison

de trouver un sourire

un ange

 

J'attends dame nature sur la terre mère

les cultures qui ne tiennent pas en place

la lenteur comme la célérité

 

J'attends...

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:56

Je ne sors plus la nuit

ne traine plus dans les bars

Mes chutes d'oiseaux n'ont plus de carnet

Les jeux de lumières de minuit n'ont plus d'anges

Cupidon porte un lance flamme

& je ne brûle plus

 

Aujourd'hui je rêve de chemin de fer

sur les rails de poèmes

& ma rouille d'automne chante un voyage

 

Un billet de train aux poinçons d'une musique

Harmonica train.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:48

Abreuvé de silences amoureux

Saoûl de bruits

Enjoué d'un sourire

Guidé par la douceur d'un zéphir

 

Lampe tempête au petit matin de l'agonisant

parfum de tabac & de rhum

 

Masque à gaz chez les addicts

Marin de tes yeux sondant l'ineffable

 

Se faire beau pour la mort

la vérité blanche & noire

 

Peur grise

 

Elle dort ivre de son bateau

tandis que je chavire d'amour

 

Une lumière dans le miroir

tu te transformes en parfum...

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:40

A lécher tes bottes les yeux rivés sur le trottoire

Te suivre dans une course fugitive pour échapper à l'angoisse

Flamme blanche comme flamme noire

perdu dans mon verre je voyais un grand malheur

Où avais je les pieds sinon sous la table qui chavirait

mon sac comme seul point de repère

dedans mon F70 Nikon

(...)

Le marin de tes yeux

est la photographie que je mets sous cadre

Un coucher de soleil avec une pleine lune

 

Un rendez vous manqué

en battant de l'aile pour migrer

près d'une cheminée

 

Fuir

entre les sons de cloches

 

Je fais le bouchon...

Partager cet article
Repost0