Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 19:18
Je pousse Tu pousses
Push without Bush
Attention secousses
Dans ta bouche
Love love love
Mes pères errent
Pervers dans l'alcôve
Mets toi au vert

Dans les starting block
Saigne un bon rock

Si j'suis jeune
Je petit déjeune
Avec un vieux lézard
Un Bogart hagard
Une fille c'est chouette
Au centre de la raquette

Dans les starting block
Saigne un bon rock

Le coeur est un whisky
My baby je vomis
A gogo sur la piste
Tu fais l'équilibriste
Maintenant lisse toi
Aller sous mon toit
Nous aurons le choix
De nos rires sans foi

Dans les strating block
Saigne un bon rock
Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:13
Chanson cartoon
Elle est my spoon
Suis plein de larmes
Mon alcool est chaud
Comme un ventre
Je bois sur mon réchaud
Des Chiwawa dans son antre

Capitaine Paddock
Je traîne mes docs

V'là un train voyageur
Il passe à l'heure
A la chapelle Saint Paul
Un croix aux deux pôles
Des calvaires Des bouteilles
Alice aux pays des merveilles
Ton paquebot est vert tendre
Un pied dans la calandre

Capitaine Paddock
Je traîne mes docs

Docteur es paître
Prend ma correspondance
Voir si ma chance
Rime avec être
Une boucle Une cape
Toujours un cap
& à la noire taverne
J'hiberne... j'hiberne...

Capitaine Paddock
Je traîne mes docs
Partager cet article
Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 19:01
Au sortir de ma capsule
Une bière son opercule
L'urgence en minuscule
Pharmacie des virgule
Nuit noire Vert espoir
Ronde lune limpide
Veux tu mes debout à croire
Les marches & foulées intrépides

Je cours au bout du phare
La maison close se marre

Coeur terrible Coeur paisible
Le troisième oeil voyage
Sur des cordes sensibles
Avec la marque du visage
Les petites routes souriantes
Sinueuses respirations rafraîchissantes
Quand le moteur tourne rond
Nez rouge en toile de fond

Je cours au bout du phare
La maison close se marre

Marionnette Pantin aux fils des nues
Que des lendemains on a vu
Reste plus qu'à nous entendre
Pour accorder nos mains tendres
Mais que fais tu dans d'autres lits
Musique Amour rire & cri
Nous sommes amants mélancolie
Je bois enfin mais je survis

Je cours au bout du phare
La maison close se marre
Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 18:13
Mon chien s'appelle enfer
Un amour de fer
Coda Kodack
Photo d'Ac!
Sur la page blanche
Des alcools & ses hanches
Pour le saxophoniste
& la cave du trompettiste

Note bleue
Degrés du jeu

Mon chat s'appelle Lili
Le feu dans tes écrits
Quand le cerveau joue
Avec tes mots en joue
Le fauve se tient affable
Avec du coeur aux tables
Quand au bout de la nuit
Un poète est couvert de suie

Note bleue
Degrés du jeu

Mon poisson vert rougit
Il a vu toi faire guili-guili
Dans un bock remplit de bière
Pour penser aux mères
Mon rat s'appelle Arsouille
C'est ma langue il mouille
& quand j'ai la trouille
Je pense à la rouille

Note bleue
Degrés du jeu

Mon serpent s'appelle Goba
C'est une gueule de boa
Il enroule ses musiques
Pour digérer le laïque
Lève toi rideau de fer
Aux chevilles de la mer
Un Tzigane au violon
& un coeur à l'accordéon

Note bleue
Degrés du jeu
Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 18:03
A contre courant
& contre le vent
Moi je mens
Masque des dents
La belle soupière
Déborde d'hiver
Mais l'arbuste
Montre son buste

J'envie des chambre
La fille qui se cambre

Comme un silence
Nuits de transes
Aux animaux la chance
D'avoir une danse
Mandan Buffalo Dancer
La nature a son heure
Vivre avec deux coeurs
C'est une forme de bonheur

J'envie des chambres
La fille qui se cambre

J'en reviens à mon amour
Mon premier voyant le jour
Une sérénade sous la tour
Les deux mains au four
Avec une pleine lune
Aux creux de ta turne
& aux cinq sens
Ta peau je pense

J'envie des chambres
La fille qui se cambre
Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:53
Je ne sais plus fondre
Ailleurs que dans une congre
Les oiseaux de la place piaillent
Mais je suis plein de larme
& ne prends pas les armes
Toujours sur la paille
Malheureux de cet hôpital
Tandis qu'je chante la dalle

Ce soir c'est cacahouète
Mais pas jour de fête

Laisse ma tristesse tranquille
Je pleurs sur ton île
Vendredi a eu son lot
De solitudes en cadeau
Alors flippe eau de vie
Mon vers est un cri!
J'attends délicieusement
Ta bouche qui me ment

Ce soir c'est cacahouète
Mais pas jour de fête

Dans ma boîte aux lettres
Vibre tout mon être
Dans une ligne de toi
Avec nos anciennes lois
Du bassin industriel
Aux hanches démentielles
Vois-tu mon ange?
J'entends & déranges?

Ce soir c'est cacahouète
Mais pas jour de fête
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 18:07
Je n'ai pas sommeil
J'bois de la Oldsteïn
& fume & veille
En compagnie d'un sterne
Au stand de tire
La photo du martyr
Dur comme le pire
Sur le Guadalquivir

J'aime ton style
J'en pince crocodile

Tu t'es encore battu
Avec un m'a tu vus
& tu viens sonner
Pour du papier
Des cigarettes
Des allumettes
Tenir la soirée
Un peu rêver

J'aime ton style
J'en pince crocodile

C'est mieux avec une boulette
C'est bien plus chouette
Bien l'droit au sommeil
Des nouveaux soleils
Mais j'ai qu'une bière
A t'offrir ce soir
C'est une passagère
Avec un brin d'espoir

J'aime ton style
J'en pince crocodile
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:55
Robin wood
Les feuilles mortes
Havn't got food
Sonne aux portes
Prenez vos chevaux
Nous allons en ville
Prendre le château
Un jour de quille

Troubadours Ménestrel
Trouvèrent un ciel

Comme un chien à trois pattes
Allo Charlie Bravo
y'a t'il un bar la haut
Où une belle patte?
Je n'en peux plus
De ce surplus
Légendes militaires
Estropié à terre

Troubadours Ménestrels
Trouvèrent un ciel

Je ne tiens pas en place
J'veux jouer mes as
Sur le tapis vert
Mon amour en guerre
Perdu sous la voûte
La clef d'une croûte
Des étoiles la haut
La flèche & le flambeau

Troubadours Ménestrels
Trouvèrent un ciel
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:43
Fleur de béton De métal
J'suis un jeune de banlieue
Avec une rose pâle
Marchant de lieux en lieux
Des épines Un sang coule
Alors la musique c'est cool
Adoucir les moeurs les vrilles
La faim la soif les papilles

A ceux qui soignent
Une poigne m'éloigne

La justice parlons en
Si tu as du pognon
C'est moins lent
où le marteau des bons?
J'viens & me désosse
Des révolte à la hausse
Cordons Ficelles tendues
Implosion attendue

A ceux qui soignent
Une poigne m'éloigne

Ont nous traite comme des chiens
Au carcheur ont s'en souviens
Mais nous sommes malins
Comme la poutre sur les reins
Elle tombe un beau matin
Comme les beaux rien
Alors c'est le temps chagrin
Des sourires mutins

A ceux qui soignent
Une poigne m'éloigne
Partager cet article
Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 17:13
Je ne force plus les portes
J'embrasse de la sorte
Que les clefs ne me servent
Qu'à ouvrir nos réserves
De vins De peines De joies
En vain la chanson du toit
Marchant calme à nos trajédies
Un trajet d'air sur nos folies

J'vais là où tu pleurs
Aux passages des fleurs

Fondre pour une femme
Offrir des braises des flammes
Je m'enivre aux ateliers
Du nu sous les peupliers
& je fais des vers
Je rêve d'une terre
A la haute vieille tour
Ma toile aux amours

J'vais là où tu pleurs
Aux passages des fleurs

Scènette urbaine
C'est une aubaine
Un parc gratuit
Avec ce qui suis
De douces mélancolies
Un soleil va & crie!
Son titre qui reluit
Sur le pavé ma mie

J'vais là où tu pleurs
Aux passages des fleurs

Mes pupilles se dilatent
J'écris à la hâte
Ton nom sur la pellicule
Mon coeur fait une bulle
Viens boire la soupe
De nos électriques coupes
J'aime les chargent de la nuit
& solitaire je m'enfuis

J'vais là où tu pleurs
Aux passages des fleurs
Partager cet article
Repost0