Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 21:54

***

Parle avec la mer

parle avec le vent

parle avec le feu

parle avec la terre

 

Je vis... je meurs... je né...

mais je ne parle plus...

 

Joue ! T'es oreilles sifflent !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 02:15

L'échine du dragon à encore sa flamme

de notes rouges & noires

La queue est un ciel de traîne 

son oeil un cyclone

cauchemar du bateau ivre

saint Christophe fait moi traverser les flots amers

 

Une lune en plein jour porte bonheur...

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 00:43

La porte qui grince au dessus

une télé allumée toutes les nuits en dessous

Fantôme somnambule de jour

la nuit est noire & épaisse de pluie

de vapeurs d'alcools & de brumes grises

Je me suis fait mordre par un lézard

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 21:32

Tout va bien rien ne marche

mon téléphone ne sonne jamais

Trou-d'homme de mon égout bon marché

avec les chauves souris d'une nuit d'une bouche

en écoutant Allison personne

sinon trois bougies de l'encens & de l'opium.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 05:07

Elle ne m'a jamais écouté ma douce peau de vache

En Auvergne au Puy Sancy elle a souri

devant l'immortel photographe des sources

où tu t'abreuvais après une nuit à la belle étoile

dans le hamac en écoutant les chouettes hululer 

J'étais le pilote de ta route aux patrimoines culturels

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 22:02

***

La dans rituel du feu très tard

Imposition des mains Cathares 

Sous les salauds inquisiteurs

Je brûle de ma richesse intérieurs

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 21:10

Je pleure et n'ai plus de mots...

Nocturne de Chopin la lune est proche dans l'orbite de nos consciences ou de votre inconscience ? Clair-obscur du ciel je ne compte plus mes défaites sur les touches noires & blanches...

Mon train n'est pas sans tache... sans rature rose rouge... comme le sang qui coule dans mes veines bouillantes d'amour toujours mon coeur.... Jusqu'à mon cerveau en paix...

Pourtant je me bats sur la page pour un équilibre entre les fils de l'araignée & les fils de la marionnette ... Je suis un clown triste ! Dans un combat de baratte... Vous pouvez me prendre je ne suis à personne... Vous pouvez me pendre je suis lonesome...

Au bout du fil tranchant de la lame pour couper mon âme prisonnière... mon coeur d'hier...

Poupée russe je suis nu... un coquillage dans un verre d'absinthe à Prague... Prenant les tramways vers le pont saint Charles où les saint bénissent la porte des rêves...

J'ai froid & ma guitare est un feu de joie dans la buée de mes harmonicas... Je joue seul la nuit au pied du fleuve & je t'imagine ma belle inconnue me donnant une main chaude & douce comme la plume d'un oiseau dans un intérieur ensoleillé la vitre ouverte sur la rumeur de la ville qui sonne ces douze coups au réveil...

Mais suis bien seul mélancolie au cimetière.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 04:58

***

Zig Zag & chemin de traverse

que la montagne est belle !

Toi tu faisais le feu pour réchauffer nos pauvres os & chairs

Nous étions trois

l'un avec son shilom 

l'autre avec son chien

moi avec mon posemètre

dans la réserve naturelle du Queyras

Nous étions un peu indien sauvage

sous l'azur les brumes les étoiles

avec pour seul guide le hasard...

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 02:38

J'allume une bougie aux ailes d'ange

après avoir lu les illuminations d'Arthur Rimbaud

touché par la grâce du poète

je reviens à l'essence ciel

fais d'innocence & de magies

protéger par la caste des sorciers

je joue de la lyre avec amour

& pense à tout ce que je n'ai pas vu

sur cette vaste terre cette vaste mer

de chants & de musiques solaires & lunaires dans le feu des astres en fusions...

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 18:36

Je te fais confiance

& je regrette à la fois

de n'être pas comme il faut

Je suis un mauvais garçon

heureux triste & sale

Seul dans la multitude

moine défroqué solitaire

avec des harmonicas pour la note bleue.

Partager cet article
Repost0