Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 17:32

Cesse de m'opposer les droits de la raison,

D***, que peuvent-ils contre un mortel poison?

Mes yeux s'ouvre sans voir, et mon âme est lassée

De porter au cerveau les sucs de la pensée :

Simulacre ambulant dans le vide égaré,

Des ombres du chaos je t'écris entouré.

Au doux zéphyrs j'ai vu succéder la tempête,

Les autans ont fané les roses sur ma tête ;

Les livides ennuis, sur ma demeure errants,

Ont de leur souffle impur flétri mes jeunes ans ;

Mon être environné des noeuds de la matières

S'éclipse, et jette à peine un reste de lumière ;

Dans moi même en vain l'esprit cherche l'esprit,

Mon âme en moi s'éteint, et mon corps lui survit.

Le bonheur vole, et fuit comme une ombre légère,

Les ennuis à pas lents cheminent sur la terre.

Goutte à goutte abreuvé des pavots de la morts,

Quelle main a changé la face de mon sort?

Je n'ai point abusé des jours de ma jeunesse ;

J'ai séché dans ma fleur courbé par la tristesse :

L'insensibilité m'arrêtant dans mon cours,

A d'un voile funèbre enveloppé mes jours.

J'ai vu s'évanouir leurs ombres incertaines ;

Mon sang qui bouillonnait s'est éteint dans mes veines :

Mon argile se meut sans douleur ni plaisir,

Je respire sans vivre, et m'éteins sans mourir.

La nature à mes yeux n'est qu'une vaste tombe ;

Je cherche en vain le fond de l'abîme où je tombe :

Le néant s'offre seul à mes sens confondus.

J'existe pour sentir que je n'existe plus.

A moi-même inconnu, dans une nuit profonde,

Je végète isolé face au monde.

(...)

Le plus grand des malheurs est de ne point avoir.

Je traîne, en sommeillant ma chaine appesantie,

Sans souhaiter la mort, et sans aimer la vie.

Hélas! qui ne sent rien, ne peut désirer ;

Je ne sentirais pas le plaisir d'expirer :

Et je n'expose aux yeux, dans ma faiblesse extrême,

Qu'un fantôme impuissant et l'ombre de moi même.

(...)

Au sein de la douleur, il existe un plaisir,

Que le malheureux sent et peut définir,

Et dans le désespoir dont une âme est la proie,

Il est un charme affreux plus piquant que le joie.

Sous une tombe obscure, errant et sans support,

Mon jour est une nuit, et ma vie une mort.

(...)

Guérineau de Saint-Péravy

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 16:31

Un baume... une esquisse exquise!

Un baiser sur mes lèvres ouvertes...

Un vent de toi... Je suis un hibou avec des lunettes astronomiques & encore une fleur bleue malgré la quarantaine!

Mais je me ferais bien tatouer une rose noire dans le dos...

Dans ma caverne d'Ali Baba les mille et une nuits.

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 16:23

Nuit de pleine lune... j'ai oublié la suite...

Un frelon me rend visite toutes les nuits...

La poésie n'est pas une école... J'ai pris les chemins de traverses & je me bats!

Je suis un homme mutilé... Bannis de la société mais bien en marge...

Je suis allé jusqu'au bout de mes rêves... que me reste t-il?

Rien!

Mais je suis très riche! Milliardaire!

Un coeur grand ouvert! Un miroir brisé!

Et au poing avec des griffes de panthère noire...

Je suis un rêveur!

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 16:17

Mais c'est où chez moi?

J'ai perdu ma fusée

à l'atterrissage bousillée!

Des amours de toi...

C'est le bout de la route

dans ma soute

Me préparant à l'exil

Seul sur mon île?

Je branche mes antennes

loin de la haine

avec pour tout radar

un éternel zonard

attendant la druidesse

dans mes S.O.S

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 16:12

Toujours en manque...

j'ai un handicap à surmonter

à sublimer!

XXX

Un matin que je faisais du stop dans les landes un pasteur africain m'a dit que j'étais une chauve-souris!

XXX

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 01:12

Un vent de toi premier amour!

Je t'ai encore dans la chair & dans la peau!

Un messager est venu me rendre visite

Oiseau bleu un baume m'a envahi!

Elle a soigné mes blessures & pansé mes plaies de mon pauvre cerveau...

Mais c'est le retour à la réalité tu es si loin & si proche de moi...

Merci merci beaucoup pour tout!

MAGIC WOMAN!!!

Deuxième amour

tu m'as jeté aux pays des sortilèges & j'ai oublié le solfège...

Pirate amoureux je t'ai fait trop souffrir car le photographe était speedé!

Troisième amour

Coeur à plume sous les auspices des oiseaux...

Ton parfum mon ange!

Une bougie brûle de cette flamme droite avant l'heure bleue...

XXX

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 01:06

Solitaire qui a besoin d'amour

j'erre sur la page toujours

enfant égaré ici & là-bas

il me faudra faire un pas

un de plus! Eole!

Bien, les oiseaux volent!

XXX

Partager cet article
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:39

Mieux vaut suer que de trembler

Les coqs chantent dans les collines

& je me sens comme un funembule

sur son fil...

Partager cet article
Repost0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 01:25

Il y a le papillon d'Emile

la vie que je n'ai pas vécu

celle que je ne vis plus

je suis mort en l'an 2000

Quand je serais grand

je voudrais être poète

et au sérieux firmament

jouer avec l'ami cahouette

Mais mieux vaut pas choper

la grosse tête

je serez jamais assez

toujours en quête!

XXX

Partager cet article
Repost0
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 03:34

XXX

N'oublions pas que les humains sont de grands primates...

XXX

Partager cet article
Repost0