Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 01:38

Elle a les mots qui blessent

Je tiens ma souffrance en laisse

Elle en reviendra de son pays

De son cheval blanc c'est écrit

Dans l'arène j'ai mon armure

& me bats contre ces murs

Qui voudraient que je t'appartienne

Mais je suis seul avec ma peine

 

Le taureau à mal aux dents

Des mots pour son sang

 

C'est toujours un sens unique

Démêlant le faux du vrai

Le bien du mal & le pique

Oiseau ébouriffé de frais

Nous sommes malades de soleil futur

& rien pour une aventure

Je cherche dans ma nuit médicamenteuse

La femme que je pourrais rendre heureuse

 

Le taureau à mal aux dents

Des mots pour son sang

 

J'ai oublié ma guitare

Ma lyre mes poèmes & l'art

Si nous avions le courage des oiseaux

Mon chant monterais plus haut

Le veilleur est à la bougie

Cri désert de mon lit

De ces nuit d'insomnies

A attendre une autre vie

 

Le taureau à mal aux dents

Des mots pour son sang

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 01:05

Va falloir remonter la pente

Vivre une histoire que je sente

Mais je n'ai pris que le fuite

Devant tes longues poursuites

& maintenant dans mon trou

Je pense au monde c'est tout

Devant où veux te que j'aille

Aie Aie Aie Aie Aie

 

La face cahée de la lune

Un prière pour la dune

 

Dans ce désert je fais les cent pas

Comme dans le hall des pas perdus

Une gare un ange ne me voit plus

Mes guitares sont bien toujours là

Je choisis l'une d'elles couleurs

Comme pour allier la vue & le son

Avec elles je vois mes heures

& entends l'amitié pour de bon

 

La face cachée de la lune

C'est une prière pour la dune

 

Mon court métrage de tes cratères

Alors en contre plonger sur la terre

& un enfer de la terre ferme

Où il faut mettre un terme

De cette errance en pause B

De ci de là je vais rêver

Mais j'ai froid & je tremble

& j'écris je joue je rassemble

 

La face caché de la lune

C'est une prière pour la dune

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 00:52

Blues de l'homme foudroyé

Gaulois aux yeux rieurs

Vieux divins penseurs

L'oiseau sur l'arbre est posé

J'suis de la résistance

Et ne connais pas le monde

Je connais les chances

Dans le ciel je sonde

 

Irréductible barde

L'humour à la barbe

 

Au banquet des sorciers

La potion est magique

C'est de le pure bonté

Sourire clair électrique

Pureté des grâces du phénix

& un marin dans la série X

 

Irréductible barde

L'humour à la barbe

 

J'écoute les musiques du monde

Le ciel qui gronde

Tant de beauté sans parole

& tant de cire molle

Tiens les premières gouttes

Des poètes de la joute

Nuit d'orage jour d'orage

Je n'ai pas la rage

 

Irréductible barde

L'humour à la barbe

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 00:33

Occident & commotion

Effroi d'imagination

Décongélation des constellations

Tu veux ta ration

Joyeuse veillée

Au coin des musicalités

Douces pour la nuitée

L'amour à inventer

 

Man cool and sad

Bluesy flower mad

Des forces opposées

Veulent de nous bébé

 

Lumière tamisée

Enfin s'échapper

Du poste de télé

Et rêver rêver

Tour d'ivoir

Je broie du noir

Des pastels d'espoirs

Il faut y boire

 

Man cool and sad

Bluesy flower mad

Des forces opposées

Veulent de nous bébé

 

Les dures de la feuille

Aux grands ministères

Ecoutent leurs portefeuilles

& pas nos airs

Jouons la partie

Guitare & mélodie

Harmonica je vis

 

Man cool and sad

Bluesy flower mad

Des forces opposées

Veulent de nous bébé

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 02:26

Ta douche des tropiques

Ecossaise quand tu me piques

Ta chanson populaire

Du pop rock dans l'air

A la mouette rieuse

T'es pas frileuse

Au bout du comptoir

Une ancre noire

 

Un ange passe

& tu l'enlaces

 

Arrivée à bon port

Un verre aux sorts

Tu bois les cieux

Le feu c'est mieux

Les yeux fertiles

Faire pousser des îles

Un somme que tu ris

Se relever la nuit

 

Un ange passe

& tu l'enlaces

 

Musique du silence

Bruit magique tu lances

Des météores sur la douleur

Elisa tu as mon coeur

Des peintures sur le totem

Avec ton grand ch'lem

Pour lui dire je t'aime

Des fleurs sur le thème

 

Un ange passe

& tu l'enlaces

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 02:12

Au sortir de ma capsule

Une bière son opercule

L'urgence en minuscule

Pharmacie des virgules

Nuit noire verres espoirs

Bleues lunes limpides

Veux tu mes debout d'espoir

Les marches intrépides

 

Au bout du phare

La maison close se marre

 

Coeur terrible coeur paisible

Le troisième oeil voyage

Les petites routes souriantes

Sinueuses rafraîchissantes

Quand le moteur tourne rond

Nez rouge en toile de fond

 

Au bout du phare

La maison close se marre

 

Pantin aux fils des nues

Que des lendemains on a vu

Reste plus qu'a nous entendre

Pour accorder nos mains tendres

Que fais tu dans d'autres lits

Amour avec nos amplis

Nous sommes mélancolie

Je bois enfin je survis

 

Au bout du phare

La maison close se marre

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 01:46

J'aime les filles du feu

Les torches dans les yeux

Oh! Nos coeurs de pailles

Et nos raisons qui baillent

J'aime le langage des nuages

Des oiseaux un peu volage

Tu pépies & tu soulages

Les vies aux courages

 

Vers sage vers fou

La nuit est au bout

 

J'aime les fleurs sauvages

Les parfums les sevrages

Sous mon arbre mes racines

Des fruits pour la cuisine

J'aime les ravitaillements

Les pots de tabacs le café

Dans mon refuge bon marché

ça va très lentement

 

Vers sage vers fou

La nuit est au bout

 

J'aime les voiles de la liberté

Les ports le large la criée

Je rêve d'un pays lointain

Avec une guitare des lendemains

J'aime écrire à la lanterne

Le jour est moins terne

En murmurant entier

Un trouble à conjurer

 

Vers sage vers fou

La nuit est au bout

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 01:23

Des fleurs des poissons

Si jeunes de raisons

Garde le bon ton

En refrain en chanson

Des poètes des enfants

Orgres atroces ou printemps

Reverdis ta vie rêvée

Fais pousser de belles pensées

 

Ecrivivre la route à suivre

Des maux des mots ivres

 

Vertes plantes jardin secret

Un langage pour une liberté

Arrose moi de la tête aux pieds

Je fertilise la feuille de papier

Empreinte des encres la trace

La piste des chemins des places

Ornières des roues du voyage

La mémoire n'a pas d'age

 

Ecrivivre la route à suive

Des maux des mots ivres

 

Elle est dans son atelier

Ecriture de palier

Elle aide à somatiser

Nos troubles nos psychés

Ce soir belle dame

Je vais écouter les âmes

Avec un baiser qui saigne

Sous ton peigne

 

Ecrivivre la route à suivre

Des maux des mots ivres

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 00:42

Le jour va trop vite pour moi

Je ralentis la foulée le pas

Voyage au bout de la nuit

En fuyant les costards de midi

J'aime fuir dans le sommeil

M'échapper dans le rêve ma belle

& rêver à des jours meilleurs

Pas de ce soleil querelleur

 

Je suis un survivant

Au fil de mes ans

 

Je me méfie du bonheur

Ce n'est jamais mon heure

Toujours en retard à rebours

Au compteur de mes amours

J'en connais une qui lézarde

Tandis que je fais le barde

A la fontaine de tous les ages

A boire en fond de page

 

Je suis un survivant

Au fil des ans

 

J'ai pensé à nous à toi

Ton sourire est toujours là

Tes yeux tendres un mystère

De vagabonde solitaire

Je ne t'ai pas dis au revoir

Ni même adieu en noir

Sous les auspices des oiseaux

Des nuages là-haut!

 

Je suis un survivant

Au fil des ans

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 23:10

Tu me laboures le coeur

J'vais planter des fleurs

Tous mes p'tits bonheurs

De nos grandes heures

Des narcisses des roses

Toi tu fais une pause

& tu va partir

Vers d'autres sourires

 

Mon ange tu as disparu

Heureux de t'avaoir connu

 

Un amour est quelque part

Avec son parfum de nulle part

C'est encore une nuit blanche

Je pense a ses hanches

& j'erre rue de Siam

Du haut du clocher les âmes

Un bar pour une femme

Avec un verre pour la dame

 

Mon ange tu as disparu

Heureux de t'avoir connu

 

Je chante comme la cigale

Je chante du ventre ma dalle

De chaleur & de soleil

Je veux des papillons du miel

& une pleine lune d'été

Avec un coeur à fêter

En rond ne plus tourner

Et enfin te retrouver

 

Mon ange à disparu

Heureux de t'avoir connu

Partager cet article
Repost0