Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 00:34

Pousse des fleurs électriques

des pétales

Fille d'eau

un désir

 

Homme blessé sur les rochers

 

XXX

 

Belle nature dans le bonheur de l'être

un signe d'elle dans ma jeunesse folle

Sur le rivage j'ai vu tes yeux cuire

comme deux comètes

Tendres je les aient mangé

 

XXX

 

Terra incognita

des révolvers pour garder le troupeau

Rue coupe gorge

dans cette ville inconnue

 

XXX

 

L'encre de ses pieds

La femme fruit

Les portes s'ouvrent sur le quai

Je crois que personne aura une pensée pour moi

 

XXX

 

J'ai poussé le loqué de la grange

je te cherche quand tu te déshabilles

& enlève les voiles de ta personne

La grande couture du coeur.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 00:20

Siffle crie mais fait quelque chose

Joue à l'aiguilleur

 

Je vais essayé de vivre à ton image glacée

Il faisait nuit la rue était déserte

Je viens avec mon coeur

Bande de lecture

Un arbre au milieu de la cour

Photographies d'elle

Je ne peux qu'embrasser la nature & ses mystères

Une femme

I've got my ticket

Je suis tombé dans le lac des couvertures

 

XXX

 

La houle m'emporte au grès de ton ivresse

maline & câline aux creux des vagues maîtresses

emportant avec elle le calice

 

Dans mon naufrage sur ton corps peuplé de pointes nerveuses

je fume les planètes & les comètes

La question que se pose l'étoile sur l'étoffe net

un rire quand tes lèvres sur un oeil fait route

 

Les yeux d'Elsa

 

XXX

 

Dans tes cheveux défait l'étoile

notes à notes

Des couleurs

Pégase

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 01:39

C'est une guirlande

une farandole

une note à femme de Loth

qu'une musique à cordes

décolle

sous son aile qui grelotte

C'est une note enguirlandée

qui joue la farandole

& vient en ce jour fêter

 

XXX

 

De ma fronde

le temps d'un soupir

juste pour écrire

que ton souvenir

ne veux plus mourir

 

De ta fronde

vois tu que je meurs

avec dans le coeur

ce jet d'étoiles

initiale de ta constellation

Berce mon front

cristallin

 

XXX

 

Je suis venu chercher le voile

allons de l'autre côté

Elle le dénoue

& le lance aux vents

disparaît à l'orée du bois

Dans son vole

nos mains se serrent très fort

Montent aux cieux

dans un courant magnétique

un chant silencieux

Nos coeurs s'embrassent

nos yeux se ferment

 

Un oeil s'ouvre

sur l'autre rive.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 01:28

Tout s'étale

rentre dans les pores de la mélanco

Les yeux perdus vers l'infini

l'inutilité

La sueur dégorge sur l'homme

& dégoutte

des gouttes sous l'oeil amarré

 

XXX

 

Mes fleurs mes saisons humides

Elle elle & moi

à le double jeu des émois

(...)

Les deux sont en automne

est sombre dans la mélancolie

car je vois bien dans tes iris

mes ancolies...

 

XXX

 

Au réveil

mes habits sont une chambre

mon corps est un lit

mon âme est un drap

où viennent s'endormir les baleines

blanches & bleues

Mais la fenêtre s'ouvre

& le vent emporte mes habits

& le vent emporte mon corps

& le vent emporte mon lit

un drap jaune faisant voile

au chant du colibri.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 01:17

Lande magique

caïman indien

dans le ciel

à contre jour

un croissant illumine

le berger

de son étoile

Mais le caïman

est prêt à plonger

dans la nuit

les eaux troubles

de couleurs chaudes

Sable d'or

boucle nu

rayon cuivré

le feu est porté

comme un flambeau de jour

une étoile de nuit

Mais

elle me fait un clin d'oeil

& m'invite à rêver.

 

XXX

 

La pendule sonne

douloureuse

l'insomnie

cendrée de ma nuit

 

La plume est houleuse

en dent de scie

flotte

en somme fuit

 

Ta folie

tache d'ombre

je m'isole

cette nuit

 

Ce n'est rien

sourire de brume

imago bitume

que mes liens nocturnes

 

Ma corde funambule

ma bulle

de somnambule.

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 01:05

Q'une main pour écrire

Qu'un souffle pour vivre

Qu'un regard pour sourire

 

Du jour à la nuit

il n'y a que vie rêvé...

 

XXX

 

Me cachant pour faire un nid

sur tes dunes fleuries

Ma pensée s'envole

de tes yeux corolles

 

XXX

 

Loly

 

Petite frangine que les nuages dessinent

il y a plus de soleil sur tes jeans

que dans mes parkings

 

Loly oh Loly chassée du paradis

ton crime est une mélodie

à maladie de mélancolie

 

Mais Loly un jour reviendra au rivage

comme folie revient au sage

 

Loly oh Loly petite fille d'égérie

faut aux voiles mettre un ris

quand dans mon lit tu fais safari

 

Loly oh Loly fait des bulles de savon

& se baigne de noires vivsions

dans la blanche écume des caissons

 

Mais Loly un jour reviendra au rivage

comme folie revient au sage.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 00:54

Débora

 

Débora est débordée

elle tire des bords

toute la journée

sur son grand voilier

ailé ailé ailé

 

Débora est débordée

elle tire des bords

sur son chevalet

son beau cheval

ailé ailé ailé

 

XXX

 

Instantanée

 

A rebours sur l'échelle du temps

clown se balançant sur l'aiguille du vent

Horloge ronde des espaces infinis

je donne l'heure à qui veut la vie

 

Cloches & corneilles chantent

apellent des rues lointaines

avec pour tout ciel une antenne

qui hantera l'aviateur demain?

(...

La douceur des champs de luzerne.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 00:45

Au printemps

à certaines heures

à ce bureau

assis toi cinq minutes

tires les rideaux

entr'ouvres la fenêtre

& lève les yeux

sur le temps des métamorphoses

 

Tu verras un saule pleureur

des chatons en fleurs

le paisible gazon vert

taché de jaune & de blanc

Une terre ombragée au soleil

un pommier torturé en veille

s'élance dans le vide

 

Les rouge-gorges les pies les hirondelles

rappellent le corbeau qui s'égrène en prière

 

XXX

 

Sur les bords d'une rivière

se reflètent les étoiles

Miroir de l'eau-de-là

La rive sétend & te délasse

du courant du temps & du vent

 

C'est un pont vers l'océane.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 23:00

L'esprit limpide

comme l'eau du matin

Le coeur pur

comme le feu

Avec l'éternelle rosée du printemps

enfin

je me délivre du noir azuré

(...)

Une avance sur les morts

       - Vivant

Je suis en errance

& connais la facilité de l'esprit

à se mouvoir dans les miroirs cérébraux

 

J'ai volé le feu la magie

des augustes sous le grand chapiteau

du printemps à l'automne de l'hiver à l'été

 

Je rêve sur un atome d'un air vivifié

car je me suis laissé oublier aux jeux

de la paresse des îles dangereuses

 

XXX

 

Porte de la perception des énergies des forces

ne me quitte pas

Je me sens si bien ce matin

appréciant le vide qui me sépare comme une découverte

 

Nouvelle joie nouveau bonheur

celui d'apprendre

ce que l'on ne sait pas

       - sentir

tout ce qui m'est proche

S'ouvrir comme une fleur épineuse

Rose noire des étangs de l'esprit

nénuphar des yeux chantant

montant aux étoiles dans le feu des glacis

(...)

Je retourne là

où je me suis laissé

oublier à je.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:48

Le velours des roses

 

Les quatre as m'entourent

Deux pierres

Aux lézards confondus

(...)

Dans l'opaline des fohns

l'imagerie des ânes

la carotte le baton la cane

(...)

Un avion pour un chat

Fauve tigre

(...)

Sans silence

Bruits des transes

 

XXX

 

L'oiseau en pierre

ne se fait pas d'illusion

Il ne va pas au cirque

comme nous

(...)

A la messe des morts

voir ce clown obscur

en manque d'imagination

& rigole de s'envoler

Des fables encore

(...)

Aux précipices des doutes

des peurs violentes

Le vertige est une force

à laquelle il faut songer d'un oeil fixe

(...)

Sur la route des flots aux pointillés

Jaunes passés

Il erre.

 

Partager cet article
Repost0