Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:35

       Trajectoire de la course & monde enseveli, il pousse une fleur d'ennui... Vis fragmentée & échappatoire dans le labyrinthe de l'homme qui cherche...

       Nos papiers aux ailes sensibles ont les couleurs de l'air du temps... Deux rêves, deux coeurs, deux éternités, éprouver le rare bonheur d'être en accord...

       Digère, mastique l'esprit, auto-combustion... un point fixe clignote, quasar de l'attente des révélations...

       Invite moi à la belle étoile!

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:32

Une abeille vient me rendre visite

& meurt au rayon poésie de la bibliothèque

 

Les astres répondent à ma solitude

Brille, brille, fais envie

 

J'écoute le silence en toi...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:25

      Je suis là avec réserve aux éternels premières rencontres...

      Se donner quand tu n'est plus sous contrôle...

      Tenir le fil des histoires... le rêve du rêve remplissant des amphores à la source du réel signal... Mémorisation des respirations qui me permettent de dresser une carte céleste...

      Je souffle sur la poussière...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:21

       De ma fenêtre un tableau, l'imaginaire vagabonde...

       Tourne , tourne, amour des mélanges au fumoir près de l'aloés gravé de serments... Elle dit que nos coeurs sont ceux des albatros, je suis parti avec l'ombre & la lumière de son sourire...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:14

        Par tes feux magiciens enveloppant mon coeur, je reste sous hypnose de tes gestes, de ta danse ondulant comme l'herbe dans le vent...

       La route est longue... au milieu de la nuit la chouette hulule... Pleine lune , chant du loup, sang du désespoir...

       Le cours de ta rondeur bleue puis le silence noir...

       J'ai relu tes quelques lignes...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 03:36

       Etoile lointaine... la nuit à la fourche assis sur un banc... Oublie du chemin, tout est à gravir, rien est dû... Apprentissage du beau & de l'esthétique...

       Bulle d'un vers écrit sous le noir fondu enchaîné d'une journée solitaire...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 03:29

       Papillon de jour, papillon de nuit, tes dessins sur la carte du désir forment des paisers écarlates... Roulotte sous les étoiles traversées par les rayons de nos croisements, rencontre sensible sur la pellicule...

       J'écris sur une portée ta rose... Pause B, capter nos peux de lumières astrales sur le quai & dans la foule...

       Mésange, je voudrais la paix éternelle, le velours de tes battements d'ailes & des plénitudes de vols...

       L'oiseau lyre c'est posé & je vois...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 03:25

       L'inifini troublant... miroir intérieur... les métamorphoses sont elles encore des délivrances? L'homme libre connaît son labyrinthe...

       Elle coule de tes mains cette eau... Je lance des cailloux dans l'eau & regarde les ondes...

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 03:18

       Atteindre cet ailleurs où les oiseaux chantent... Photgraphies des amours dans les yeux de nos pas allant à la source de ton regard, immensité!

       Un arbre comme un cirque des désirs... ma voix des profondeurs quand tu m'appelles grave & triste à la porte des cimes... Souffle dans ce saxo tes sensibles harmonies comme un baromètre...

       Errance de l'humain... Courant d'air de l'instantané, trace de pas aux nues, je ne veux plus être cet étranger, ces beaux nuages là-bas, cette humeur de la rime... Transcendance de l'instant présent à vivre.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 03:05

       Chef d'oeuvre avec au bout de la baguette des magies... Sortilège sur le chemin à la lanterne d'une pensée... Mes attractions naturelles à l'heure où les oiseaux chantent...

       Il y a bien des endroits où la qualité n'est pas une utopie...

       Vivant! Cri des désert aux langages des astres, ton sourire, mes yeux humides & froids...

Partager cet article
Repost0